Nous connaître

PRESENTATION DE L’UFEX ET DE L’INDUSTRIE DE L’EXPRESS

 Créée en 1983, l’UFEX (Union Française de l’Express) a pour objet d’expliquer, de valoriser et de défendre les enjeux de l’industrie du transport express en France.  Cette association regroupe trois des principaux intégrateurs du marché : DHL Express, FedEx et UPS.

 L’activité de l’industrie de l’Express consiste à fournir aux entreprises et aux particuliers des services de transport et de livraison en porte-à-porte en moins de 24h pour l’Europe et l’Amérique du Nord, et en moins de 48h à 72h pour le reste du monde, sur une couverture géographique représentant plus de 90% de l’économie mondiale. Ces services sont considérés comme étant « à valeur ajoutée » : ainsi, l’industrie de l’express intègre toutes les étapes du transport et de la logistique depuis l’enlèvement jusqu’à la livraison – y compris l’accomplissement des formalités de dédouanement – et permet une traçabilité des envois.

L’industrie de l’express contribue largement au développement économique et à l’emploi en France et en Europe. 

 En France, l’industrie de l’express compte environ 38.000 emplois directs et 43.000 emplois indirects[1]. En Europe, le nombre des emplois directs et indirects générés par ce secteur s’élève à 463.000, dont 272.000 sont des emplois directs[2]. L’industrie de l’express recrute essentiellement au sein de populations peu qualifiées et propose un large éventail de spécialités, offrant aux salariés de nombreuses opportunités de formation professionnelle ainsi que des perspectives d’évolution dans l’entreprise.

 En 2010, l’industrie de l’Express a contribué au P.I.B. de la France à hauteur de 2,6 milliards d’euros.[3] A l’échelle du P.I.B. européen, la contribution directe de ce secteur a été évaluée à 10,3 milliards d’euros.[4]

Par ailleurs, l’objet même de l’activité de l’express constitue un facteur de compétitivité des territoires : ainsi, 63% des entreprises font de la qualité des infrastructures de transport et de logistique le premier critère dans leur décision d’investir et de s’implanter dans un pays[5].

L’express participe de façon décisive à la compétitivité des entreprises elles-mêmes, notamment en France. En effet, avec la mondialisation, le temps des entreprises s’est considérablement accéléré : il faut réagir très vite (réassort par exemple), répondre à la demande dans des délais extrêmement serrés (envoi d’échantillons, de pièces de rechange, de médicaments, de produits sanguins, d’un dossier pour un appel d’offres…), et réduire les temps d’attente, sous peine de perdre des parts de marché. Cette accélération rend les services de l’industrie de l’express indispensables. Ces services permettent également aux entreprises – particulièrement aux PME – d’être livrées en pièces détachées ou d’expédier leurs marchandises en l’espace de quelques heures ; ainsi, elles peuvent réduire leurs coûts d’entreposage tout en assurant à leurs clients des délais de livraison tout aussi compétitifs que ceux des entreprises localement implantées.

Concernant la France, il a notamment été établi que 73% des entreprises françaises verraient leur activité pâtir substantiellement d’une suppression des services de livraison express en 24 heures[6].

 En définitive, les acteurs de l’industrie de l’express – et en particulier les intégrateurs que nous représentons – jouent le rôle essentiel de facilitateurs dans les échanges commerciaux, en particulier au bénéfice des PME qui cherchent à atteindre de nouveaux marchés à l’international pour se développer.


[1] Etude TLF de Janvier 2010 (Fédération des Entreprises de Transport et Logistique de France)

[2] Etude Oxford Economics sur l’impact économique de l’industrie de l’express en Europe, novembre 2011.

[3] Idem.

[4] Idem.

[5] Etude Ernst & Young de 2011 sur l’attractivité de l’Europe.

[6] Etude Oxford Economics sur l’impact économique de l’industrie de l’express en Europe, novembre 2011.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :